Mon avis sur le robot lave-vitre Alfawise S60

Votre avis :  
Mon avis sur le robot lave-vitre Alfawise S60
4 (80%) 11 votes

Si j’aime bien le principe des robots lave-vitres, je trouve que les modèles européens sont souvent chers. C’est pourquoi j’ai voulu voir ce que vaut un robot lave-vitre fabriqué en Chine, comme c’est le cas du nettoyeur Alfawise S60.

Du coup, je vous propose mon avis sur le robot Alfawise S60 et son efficacité réelle pour nettoyer les vitres. Je vous décrypte intégralement ce robot pour vous permettre de savoir si c’est oui ou non un achat pertinent.

Présentation technique du Alfawise S60

Ce robot est de forme rectangulaire avec des patins ronds et il ressemble donc beaucoup au niveau de son fonctionnement au robot E.Ziclean Hobot V2. Cela en fait un appareil assez compact à ranger puisqu’il mesure 29 cm de long sur 14 cm de large. Il peut être utilisé sur tout type de vitre d’une épaisseur de plus de 6 mm.

Le nettoyeur de vitre Alfawise S60 détecte les rebords et les obstacles, mais ne détecte pas le vide, il ne faut l’utiliser que sur des vitres avec rebords. On évite ainsi la table basse en verre.

Côté sécurité, il possède tous les indispensables de base. Il allie une batterie à un cordon de sécurité. Dans un premier temps cela signifie qu’en cas de coupure d’électricité la batterie peut prendre le relais pendant 30 minutes. Et si le courant n’est pas rétabli après ce délai, le robot n’ira pas s’écraser au sol (surtout si vous lavez une vitre extérieure au 9e étage), mais sera retenu par le cordon de sécurité. Par contre cela signifie que pour fonctionner le robot a toujours besoin d’avoir sa batterie chargée, ce qui se fait en une heure maximum.

Que reçoit-on quand on commande le Alfawise S60 ?

L’appareil est vendu dans un coffret avec tous les accessoires nécessaires. C’est une agréable surprise, car il y a vraiment tout, y compris quelques accessoires de rechange.

Pour faire fonctionner le robot, il faut utiliser soit la télécommande (fournie avec les piles), soit télécharger l’application GlassBoot sur iOS ou Android. Pour simplifier la démarche, deux QR codes sont disponibles sur l’emballage du robot.

Sept paires de patins réutilisables sont également incluses. C’est très appréciable, car l’appareil fonctionne mieux avec des patins secs. Du coup on peut faire une première vitre, changer les patins et lancer le robot sur la seconde. Le nettoyage sera ainsi plus efficace. Ce sont des petits chiffons de bonne qualité, qui ne bougent pas quand ils sont nettoyés en machine à laver.

Le lave-vitre Alfawise S60 possède un cordon d’alimentation de 1,50 m. Un second cordon, une extension, est offert. Il mesure 4 m, ce qui offre 5,5 m de longueur.

Le seul défaut vient de la notice qui n’est disponible qu’en anglais. Heureusement que la télécommande ne contient que des symboles, ainsi on s’en sort sans vraiment avoir besoin de la notice, ou alors juste pour les schémas.

Comment fonctionne le robot Alfawise S60 ?

Comme tous les robots lave-vitres, c’est l’aspiration qui permet au robot de se maintenir sur n’importe quelle paroi. Ici la sortie d’air sert également à sécher la vitre après le passage des patins plein de produits à vitre.

Au niveau des déplacements, trois possibilités vous sont offertes, à choisir directement sur la télécommande (ou l’appli). Cela ne change pas grand-chose à la qualité du nettoyage, mais c’est à prendre en compte en fonction de l’endroit où vous pouvez déposer le robot contre la vitre. Dans tous les cas, il termine toujours son programme en bas de la vitre et signale son arrêt de façon sonore jusqu’à ce qu’on vienne le décrocher.

Dans l’ensemble son fonctionnement est vraiment simple.
On prépare le robot en lui installant des patins propres. Certains préconisent de mettre le produit sur les patins, d’autres le pulvérisent directement sur la vitre. Tout dépend de l’accès possible à la vitre en fait.

Puis il faut mettre le robot en route avec le seul et unique bouton qu’il possède, et le déposer sur la vitre. La suite se fait avec la télécommande. Mais dès que le programme est en route, vous pouvez faire autre chose.

Il faut prévoir 4 minutes pour nettoyer un mètre carré.

Mon avis critique sur le robot Alfawise S60

Sur le côté nettoyage, je n’ai rien à redire à ce robot. Il fonctionne bien et ne laisse pas de traces derrière lui. Il n’y a qu’à l’endroit où on le décroche qu’il faut prévoir un petit coup de chiffon. Bien entendu, en raison de la forme ronde de ces patins, il ne peut pas faire les angles, mais un coup de chiffon suffit à rétablir ce problème.

Je trouve dommage que la notice ne soit qu’en anglais. Elle n’est pas terriblement indispensable, mais j’aime bien la consulter avant de mettre en route un nouvel appareil. Et si je peux me débrouiller en anglais, j’aimerai éviter l’impression de passer un test de langues en faisant mon ménage.

Enfin, ce robot est assez bruyant. Je sais bien que c’est souvent inévitable. Du coup pour trouver spécifiquement un appareil plus discret, le mieux est de lire le comparatif sur les robots lave-vitres.

Au niveau du rapport qualité-prix, ce robot s’en sort très bien. Le prix reste correct (très probablement grâce à sa fabrication chinoise assumée) et le travail est tout de même bien fait.

Les plus :

  • cordon de 5,5 m
  • 3 types de déplacement
  • un seul bouton
  • télécommande ou appli sur Smartphone
  • 7 paires de patins incluses

Les moins :

  • bruyant
  • notice en anglais

Conclusion

C’est assez étrange de se méfier à ce point de ce qui vient de Chine. Car soyons franc, une grande majorité des marques européennes fabrique ses produits en Chine. En fait, c’est surtout la complexité à contacter le service après-vente qui pourrait gêner et c’est pourquoi il est préférable de ne choisir que des produits chinois qui ont été testés et validés.

Et c’est le cas du lave-vitre Alfawise S60. Aucune mauvaise surprise n’est à craindre !

Promotions & Ventes Flash ! Découvrez les meilleures offres du jour d’Amazon.fr :CLIQUEZ ICI
+ +